World Human Rights Moot Court Competition

Posted on September 01, 2009



Scroll down for the French text / Faire défiler vers le bas pour la version française



WORLD HUMAN RIGHTS MOOT COURT COMPETITION
PRETORIA, SOUTH AFRICA
9 DECEMBER 2009


Background


The world will celebrate the 61st anniversary of the Universal Declaration of Human Rights on 10 December 2009. The University of Pretoria with the support of the Office of the High Commissioner for Human Rights (OHCHR) will, during the week leading up to the celebrations of 10 December, present the first World Human Rights Moot Court Competition. The Competition will focus on and carry further the theme identified by the OHCHR for the celebrations, namely ‘Discrimination’.

Participation in the Moot will be open to students from all institutions of higher learning in the world. The languages used for the event will be English and French.

Nature of the World Human Rights Moot Court Competition

Each university will be invited to enter a team of two students – preferably one woman and one man. The first round will be in written form. A hypothetical problem focusing on the issue of discrimination will be set, as if it will be adjudicated by a hypothetical World Human Rights Court, on the basis of the Universal Declaration of Human Rights and other applicable (such as regional) human rights instruments. The students have to submit heads of argument in the prescribed format. These heads of argument are then evaluated by a panel, and the best two submissions in each one of the five UN regions are identified - a total of ten teams. These ten teams (a total of 20 students) will then be invited to participate in person in the final rounds in Pretoria on 9 December, when the two teams from each of the different regions will be paired against one another. Simultaneous translation will be provided where necessary. There will then be five final rounds, and the winner of each UN region will be identified (there is consequently no overall winning team).

The presiding judges in the final round in Pretoria will be High Commissioner Navi Pillay and judges from international tribunals and bodies such as the different regional human rights courts and UN human rights treaty bodies. Representatives from emerging human rights bodies such as ASEAN will also be invited.

The Competition is open to undergraduate students. Participation in the competition is not restricted to law students, but it is expected that in most cases the teams participating in this event will be comprised of students who study law.

Organisation

The Moot will be organised by the Centre for Human Rights of the University of Pretoria, in consultation with the OHCHR.




CONCOURS MONDIAL DE PROCES SIMULE
PRETORIA, AFRIQUE DU SUD
9 DECEMBRE 2009


Introduction

Le monde célébrera le 10 décembre 2009, le 61e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. L’Université de Pretoria organisera pendant la semaine précédant cette célébration, le premier Concours Mondial de Procès Simulé des Droits de l’Homme avec le soutien du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme. La compétition s’articulera sur et approfondira le thème choisi par les Nations Unies pour ces célébrations, celui de la discrimination.
La participation à cette compétition est ouverte aux étudiants de toutes les institutions d’enseignement supérieur du monde. Le français et l’anglais seront les langues utilisées à cet évènement.

Nature du Concours Mondial de Procès Simulé des Droits de l’Homme

Chaque université est invitée à présenter une équipe de deux étudiants-une femme et un homme de préférence. Un cas fictif relatif à la question de la discrimination sera présenté. Une Cour (fictive) Mondiale des Droits de l’Homme sera mise en place pour la circonstance le cas fictif se basant sur la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ainsi que les autres instruments (tels que les instruments régionaux) des droits de l’homme. Les étudiants doivent soumettre leurs plaidoiries écrites selon le format indiqué.  Ces plaidoiries écrites seront ensuite évaluées par un panel, et les deux meilleures plaidoiries écrites de chacune des cinq régions délimitées par les Nations Unies seront sélectionnées –ce qui fera un total de dix équipes. Les dix équipes (soit 20 étudiants) seront invitées à participer aux phases finales le 9 décembre. Les deux équipes de chacune des régions s’affronteront. Une traduction simultanée sera fournie si nécessaire. Il y aura donc cinq finales et le vainqueur de chaque région sera désignée (il n’y aura donc pas un seul vainqueur mais un vainqueur par région).

La Haut Commissaire, Navi Pillay fera partie des juges de la finale prévue pour le 9 décembre 2009  de même que d’autres éminents juges de tribunaux et des organes tels que les différentes cours régionales des droits de l’homme et les organes de traités des Nations Unies sur droits de l’homme. Les représentants des institutions des droits de l’homme tels que l’ASEAN seront aussi invités.

La compétition est ouverte aux étudiants des 1er et 2e cycles. La participation à cette compétition n’est pas seulement limitée aux étudiants en droit mais il est bien entendu que la plupart des étudiants qui participeront à cette compétition devront être des étudiants en droit.

Organisation

La compétition est organisée par le Centre for Human Rights de l’Université de Pretoria en collaboration avec le HCDH.

Copyright © University of Pretoria 2020. All rights reserved.

FAQ's Email Us Virtual Campus Share